Notification légale à Teleperformance

UNI et l‘association française Sherpa envoient à Teleperformance une notification légale concernant le plan de vigilance de l’entreprise en matière de droits de l’homme dans le monde. Les deux organisations ont déposé cet avertissement parce qu’elles estiment que le plan de vigilance de Teleperformance ne répond pas aux exigences minimales de la loi française sur le devoir de vigilance.

Teleperformance exerce certaines de ses activités les plus importantes dans des pays où le risque de violations des droits de l’homme est élevé. La loi française historique exige que les entreprises françaises prennent les mesures nécessaires pour identifier et atténuer les risques de violation des droits.

C’est la première fois en France qu’une mise en demeure est adressée à une entreprise française en vertu de cette loi pour défendre les droits des travailleurs à l’étranger. Nous sommes fiers d’envoyer cette notification concernant Teleperformance, l’un des plus grands employeurs français au monde.

Dans notre notification, nous avons indiqué qu’UNI et les syndicats (nos affiliés) sont des parties prenantes et que l’entreprise devrait nous consulter pour identifier les risques de violation des droits des travailleurs, et travailler à minimiser et à éliminer ces risques.

Nous travaillons avec Sherpa, une association basée à Paris qui a pour mission de  » protéger et défendre les victimes de crimes économiques en s’appuyant sur le pouvoir du droit et de lutter contre les nouvelles formes d’impunité liées à la mondialisation « . Sherpa est spécialiste de la nouvelle loi française sur le Devoir de Vigilance.

Teleperformance doit changer ses pratiques

 Benjamin Parton– Senior Organiser – UNI ICTS
___________________________________________________
UNI global union
Mobile: +41 79 681 77 38/  Tel: +41 22 365 2171
benjamin.parton@uniglobalunion.org  |  www.uniglobalunion.org

 

 

consequat. risus Donec odio facilisis Curabitur elit. sed sit ut suscipit