Pour l’année 2019, FO a souhaité ouvrir les négociations de branche des prestataires de services par les salaires. Lors d’un projet envoyé courant janvier, notre organisation a revendiqué :

  • Une augmentation des minima salariaux de branche de 2% pour l’ensemble des salariés, car les salaires demeurent faibles et 4 niveaux sur 23 avaient été rattrapés par le SMIC (voir PJ),

  • Une augmentation rétroactive au 1er janvier 2019, car les services de l’Etat ont connu des dysfonctionnements en 2018, auxquels FO entend remédier par l’autonomie contractuelle,

  • Une négociation de modernisation de la grille de salaires dans la branche, car cette liste n’est pas incitative au regard des efforts demandés ces dernières années aux salariés de la branche.

Confronté à l’absence de mandat du collège patronal, FO avait demandé et obtenu une nouvelle réunion de négociation ce lundi 21 février 2019. Le patronat a refusé la majorité des revendications portées par notre organisation, pour une revalorisation insuffisante et dégressive des minima de branche (de 1,54% afin de rattraper le SMIC, à 0,29%).

FO a demandé au patronat de la branche de se rapprocher des attentes des salariés et des revendications de FO. Celui-ci a indiqué qu’il reviendrait avec de nouvelles propositions. Notre organisation portera à nouveau ses revendications lors de la prochaine réunion.

Pour plus de précisions, contactez-nous.

Revendications salariales FO

neque. eget Lorem risus et, id leo libero massa sed accumsan quis,