Dès l’annonce de la prime « Macron », FO avait demandé le versement de celle-ci auprès de la direction.

Après un mois et demi d’attente, la direction a enfin pris le temps de répondre.

La réponse est négative et sans réelle argumentation.

FO reste cependant mobilisé pour défendre les rémunérations et le pouvoir d’achat des salariés lors des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) qui devraient débuter prochainement.

Voir le document

consequat. suscipit porta. eget velit, leo sed Nullam elementum pulvinar Lorem